A l’origine j’ai décidé de créer ce site pour parler de mon mode de vie sans gluten puis l’évolution vers l’alimentation paléo.

Depuis juin 2017 j’ai adopté la ‘façon de manger’ cétogène. Dans la langue anglaise (ma langue maternelle) on appelle souvent ces façons alternatives de manger des ‘WOE’ ou ‘Way of eating’. On parle de façons de manger et non pas des régimes. J’adore cette expression car elle décrit bien ma façon de voir les choses. C’est bien une façon de s’alimenter et non pas un « régime », mot à bannir de son vocabulaire selon moi.

Aujourd’hui j’ai décidé de faire évoluer mon site pour l’orienter vers mes expériences depuis l’année dernière avec l’alimentation céto. J’ai décidé de laisser mes recettes sans gluten et paléo car je suis passée par là, d’abord sans gluten, puis paléo et ensuite céto. Je pense que le passage paléo / céto a été facilité puisque j’ai coupé graduellement avec les glucides. Si mes recettes peuvent aider quelqu’un, tant mieux.

Au cours des dernières années, c’est-à-dire depuis ma décision de manger autrement, je n’ai pas cessé de me documenter sur les façons de s’alimenter alternatives comme le paléo, le sans gluten, l’alimentation cétogène, la nutrition en général et le bien-être. La plupart des livres que j’ai lus sont écrits par des médecins américains comme le cardiologue Dr. William Davis, Dr. Josh Axe ou Dr. Kelly Brogan pour n’en citer que trois. Cette lecture ainsi que mes observations sur le monde dans lequel on vit m’ont fait aboutir à un certain nombre de conclusions qui guident ma façon de m’alimenter et de cuisiner aujourd’hui.

Je ne crois pas que les lipides sont l’ennemi public n° 1. Avec les protéines ils constituent les deux macronutriments qui sont essentielles à notre bien-être. Les lipides ont été diabolisées à tort depuis les années 70 suite à la diffusion aux Etats-Unis d’une étude nutritionnelle mal interprétée alors que c’était plutôt les glucides qui auraient dû être visées. Pour en savoir plus sur l’étude en question, cliquez ici.

Les méfaits du gluten et la surconsommation de sucres raffinées n’impactent pas uniquement les personnes souffrants de la maladie cœliaque ou du diabète. Tout le monde est concerné. Faites une recherche sur le Dr. David Perlmutter et son livre « Ces glucides qui menacent notre cerveau » pour en savoir plus.

Je préfère savoir exactement ce que je mange ainsi que l’origine des ingrédients. C’est pour cela que je cuisine plutôt que d’acheter des plats préparés. Je crois aussi que la cuisine doit être simple, rapide, efficace et sans prise de tête.

Enfin pour conclure aujourd’hui mon objectif c’est de partager ce que j’ai appris avec vous. Je souhaite avant tout que vous soyez en bonne santé pour pouvoir profiter pleinement de la vie.  Voilà ce qui me motive aujourd’hui et pourquoi j’ai créé ce site.

Louise