Je pense que j’en ai déjà parlé mais quand on adopte un régime sans gluten la chose la plus compliquée à gérer c’est de loin le petit déjeuner.

On nous a habitués à manger sucré le matin (pain, brioche, céréales) et surtout quoi que l’on fasse il faut que ça aille vite car il faut dire ce qu’il est, nous n’avons pas beaucoup de temps le matin. Il faut se préparer, préparer les enfants et tout ça dans un état pas très réveillé. Ce n’est pas facile. L’industrie agro-alimentaire pense avoir bien compris notre dilemme en nous proposant depuis quelques temps une nouvelle génération de « produits » pour le petit déjeuner de type biscuits que l’on peut manger sur le pouce. Le concept est intéressant, le contenu un peu moins (trop de sucre par exemple).

Je rajoute à cette problématique un autre aspect que les sportifs du matin vont comprendre. Quoi manger quand on va faire du sport tôt le matin et quand on mange sans gluten? La réponse toute trouvée c’est la bonne vielle banane. Le fruit du sportif. La banane est ma solution préférée car toute prête, pré-emballée donc facilement transportable et se digère facilement.

L’autre problème du petit déjeuner façon sans gluten c’est quand on a trouvé une solution on a tendance à s’y coller jusqu’au point où la routine s’installe et on en a marre. Je sais, je l’ai fait avec les œufs le matin, j’en ai mangé tellement souvent que je n’en ai plus envie. D’où ma recherche d’une autre solution…

Donc voici les carrés croustillants sans céréales. J’avais cette idée qui me trottinait dans la tête depuis un moment quand je faisais mes courses en supermarché et je voyais des sachets de mélanges de fruits secs/fruits à coque. Et je me disais à quel point ça serait simple de les transformer en barres ou carrés pour en faire un petit déjeuner ou un en-cas pour après le sport. Et voilà, c’est encore plus simple, rapide et facile que ce que je croyais. Les carrés peuvent être préparés à l’avance et se gardent très bien plusieurs jours. Il faut bien penser à les découper à la sortie du four car la pâte est encore molle. Ils vont devenir plus croustillants par la suite tout en restants moelleux à l’intérieur.

Une solution de plus pour le petit déjeuner mais je continue de cogiter sur le sujet…

Bon appétit!